Paroles ouvrières, Des usines à la campagne
EAN13
9791035311513
ISBN
979-10-353-1151-3
Éditeur
Geste
Date de publication
Collection
BEAU-LIVRE
Nombre de pages
293
Dimensions
29 x 21 cm
Poids
1675 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Paroles ouvrières

Des usines à la campagne

Geste

Beau-Livre

Offres

Des ouvrières et ouvriers issu(e)s principalement du monde paysan, habitués à la pénibilité, à la solidarité dans le travail, à l’obéissance aux prêtres et notables, ont dans les années 1950-1970 construit avec une partie de leurs patrons et avec le syndicalisme, un monde industriel original fait de paternalisme.
À première vue, le pays de Pouzauges est un monde rural et agricole. Pourtant, le monde ouvrier existe depuis des siècles, avec principalement les activités de nombreux tisserands, le long du Lay ou de la Sèvre nantaise. L’industrialisation y commence réellement au début du XXe siècle. Six secteurs industriels, les carrières de La Meilleraie, la carrosserie Heuliez
l’agroalimentaire Fleury Michon, les chaussures Patrick, la confection et le meuble, dont Gautier, ont ainsi façonné le territoire industriel pendant le xxe siècle, grâce au travail de milliers d’ouvrières et d’ouvriers. Par leur savoir-faire, leur disponibilité, leur courage dans le travail, mais aussi parfois dans le conflit avec leurs employeurs, elles et ils ont permis le dynamisme économique que nous connaissons sur le Pays de Pouzauges. Catholicisme social et valeurs républicaines semblent ici s’être apprivoisés. C’est cette mémoire ouvrière collectée avec Arts Métiss’ qui est ainsi présentée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.